Dernière modification :
2 août 2018

 

Les dangers de la maison

 

Les chutes
Les balcons constituent un lieu de jeu et de repos pour les chats. Ils représentent aussi un risque de chutes.
Pensez à poser du grillage, cela évitera que votre chat fasse une tentative de saut en voulant attraper une mouche ou un oiseau.
Si votre animal fait une chute importante, amenez-le immédiatement chez un vétérinaire même s’il semble ne rien avoir. En effet, certaines lésions internes sont invisibles mais peuvent entraîner de graves conséquences pour l’animal.

Les fils électriques
Les chatons sont les plus concernés car ils sont joueurs et peuvent parfois mâchouiller un fil électrique. Ils risquent bien sûr de s’électrocuter en les mordillant. Nous vous conseillons d’être vigilants et de bien cacher les éventuels fils qui traînent.
Si un accident arrive malgré tout, amenez rapidement votre animal chez le vétérinaire. Celui-ci lui procurera les soins adéquats et soignera ses éventuelles brûlures.

Les liquides
Certains chats aiment particulièrement boire dans les vases à fleurs ou soucoupes de plantes vertes. Alors attention si vous mettez de l’engrais dans l’eau. Tout récipient contenant un liquide sans odeur peut être une source d’empoisonnement pour un chat.

Les produits ménagers
Comme pour les enfants, ils représentent un danger majeur pour les animaux. Ils sont très souvent caustiques et peuvent entraîner des brûlures de la peau, de la bouche ou des yeux par projection.
En cas d’ingestion, ne pas essayer de faire vomir votre chat, vous pourriez aggraver les lésions (brûlures du tube digestif au moment de la régurgitation du toxique).
Ne lui donnez pas de lait non plus car celui-ci augmente l’absorption du produit toxique.
Dans tous les cas, téléphonez tout de suite au vétérinaire avec le flacon du produit à portée de main. Il vous dira ce qu’il faut faire en attendant d’arriver chez lui.

 

 

Les plantes et produits toxiques

 

Les intoxications par des produits ménagers sont rares car le chat est un goûteur prudent, mais méfiez-vous des plantes d'appartement, dont beaucoup sont irritantes ou toxiques. Certains jouets peuvent être dangereux: grelot, ficelle... Si vous cousez, ne laissez pas traîner votre aiguille enfilée !

Le chat est peu enclin à manger tout et n'importe quoi sans l'avoir goûté, aussi les cas d'empoisonnement sont-ils assez peu nombreux. Cependant certains poisons lui sont agréables, et son instinct de chasse peut l'amener à consommer de petites proies ayant elles-mêmes mangé des produits toxiques. Le chat est déficient en plusieurs mécanismes de détoxication et il a moins tendance que le chien à vomir et à rejeter un aliment inadéquat. Son système nerveux est très facilement perturbé par de nombreux toxiques.

 

Les plantes

Les chats, bien que carnivores, mâchonnent et avalent parfois des plantes. Tout le monde connaît l'attrait de nos petits félins pour l'herbe à chat, qui porte bien son nom tellement ils en raffolent. Il existe cependant des plantes que votre chat ne peut digérer, voire qui lui seront toxiques. Pour éviter tout empoisonnement, il vaut mieux se renseigner avant d'acheter une nouvelle plante.

Toxique ne veut pas nécessairement dire mortel. Certaines plantes ne font que des réactions allergiques (exemple, le yucca fait enfler les parois de la bouche. Ce n’est pas agréable, ça pique mais ce n’est pas mortel à faible dose).

Le chat ingère de petites quantités : s'il ne trouve pas le goût à sa convenance (amer ou irritant), il s’arrête spontanément.

La plupart des plantes induisent des troubles digestifs de sorte que le chat en vomit la plus grande partie, ce qui favorise l’expulsion des toxiques...

Quelques unes dites toxiques :

Alconit, aloès, amaryllis, anthurium, arum, azalée, bégonia, buis, clématite, chrysanthème, eucalyptus, ficus, géranium, if commun, jonquilles, laurier rose, lierre, muguet, narcisse, philodendron, rhododendron, strélitzia, sumac occidental, troène...

Voir : http://www.elevage-du-chat.fr/intoxication-plantes.htm


Les produits

Les médicaments
Comme pour les enfants, il faut placer les médicaments hors d’atteinte. Votre chat peut lécher ou vouloir manger un comprimé qui traîne par terre.
En cas d’ingestion accidentelle, il faut agir comme pour les produits toxiques vus ci-dessus. Amenez la boîte de médicaments concernée, il serait biende connaître la dose ou le nombre de comprimés ingérés (aspirine, vitamine, baclofène, antiinflammatoires, anxiolytiques, benzodiazépines...).

Les pesticides tels :
Antifourmis, arsenic, urée, bouillie bordelaise, cyanamide calcique, chlorate de soude, glyphosate, antilimaces, antimites, antimousses, engrais, insecticides, racourcisseurs de paille, raticides...

Les produits domestiques tels :
Acétone, alcool, antigel, eau de Javel, monoxyde de carbone, plomb, tabac et la nicotine, absorbeurs d'oxygène, colles, détartrants, détergents, fumées d'incendie, huiles essentielles, hydrocarbures, peintures...